Tarte aux pommes façon Jacques Guénin

Publié le par Laura

Tarte aux pommes façon Jacques Guénin
Ingrédients pour 3 tartes de 6 cm de diamètre :

Pour la compote pomme/vanille :

  • 2 pommes bien parfumées ("Tentation" pour moi)
  • Une demi cac d'extrait naturel de vanille
  • 15 g de sucre roux
  • Un peu d'eau

Pour le caramel :

  • 10 g d'eau
  • 60 g de sucre en poudre
  • Une pâte feuilletée (pas faite maison cette fois-ci. Ai choisi la version rapide toute prête "Trésor de grand mère" de HERTA)
  • 3 pommes
Préchauffer le four à 240°.

(oui oui, ce n'est pas une erreur !)

Préparer la compote :

Dans une casserole, faire cuire 2 pommes pelées coupées en gros dès avec le sucre roux et la vanille dans un peu d'eau, en surveillant que le fond ne brûle pas.

Dès que l'eau est complètement évaporée et que les pommes sont caramélisées, mixer l'ensemble. Laisser refroidir à température ambiante.

Détailler 3 disques de pâte feuilletée du diamètre de vos pommes (soit 6 cm pour moi).

Epépiner les 3 pommes restantes. NB : je n'avais pas de "vide-pomme" dans mes ustensiles de cuisine, je me suis donc débrouillée comme j'ai pu avec un couteau ! ça prend plus de temps mais c'est faisable !

Avec l'aide d'une mandoline, couper chaque pomme en tranches fines.

Procéder au dressage :

Sur chaque disque de pâte, déposer une cas de compote vanillée. Empiler ensuite les tranches de pommes, en mettant les plus grandes en dessous et les plus petites au dessus (compter une pomme par tarte).

Mettre à cuire pendant 10 minutes à 240° puis baisser à 180° et cuire encore 15 minutes.

Quelques minutes avant la fin de la cuisson, préparer le caramel :

Dans une casserole sur feu moyen, verser l'eau et le sucre. Sans remuer, attendre que le caramel colore légèrement sur les bords.

Sortir alors les tartes cuites du four et recouvrir le dessus d'une fine couche de caramel.

Inspiration Blogosphère : http://www.cestmafournee.com/2013/10/la-tarte-aux-pommes-de-jacques-genin.html. Merci à "C'est ma fournée" d'avoir partagé cette recette et à Jacques Guénin d'avoir imaginé cette merveille. Elle me faisait de l'oeil depuis une semaine déjà, plus que ravie d'avoir cédé. Dégustez-la de préférence le jour même : la pâte feuilletée sera plus croustillante et les pommes n'auront pas eu le temps "de boire" le caramel croquant du dessus.

Commenter cet article