Macarons coeur Chamallows/Framboises

Publié le par Laura

Macarons coeur Chamallows/Framboises
Ingrédients pour une vingtaine de macarons :

Pour les coques :

  • 55 g de poudre d’amande
  • 100 g de sucre glace
  • 45 g de blancs d'œufs
  • 20 g de sucre en poudre

Pour la garniture :

  • 1 sachet de bonbons Chamallow (roses+++)
  • Confiture de framboise

Même principe que pour les macarons d'autres parfums : http://confessionsmaison.over-blog.com/2013/10/macarons-ananas/sp%C3%A9culoos.html & plaisir conservé de voir leur jolie corolle apparaître...

Commencer par préparer les coques :

Dans une jatte, mélanger le sucre glace et la poudre d'amande.
Battre les blancs en neige avec une pincée de sel : dès que le mélange devient mousseux, y incorporer le sucre en poudre en pluie fine sans cesser de battre. Battre à pics fermes.
A l’aide d’une spatule, incorporer délicatement l’ensemble sucre glace/amande à la meringue. Garnir une poche à douille lisse avec le mélange obtenu.

Préchauffer le four à 150°.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, former des petits tas réguliers. Laisser reposer à l'air libre 30 minutes MINIMUM (c'est le _modique_ prix à payer pour avoir des coques bien lisses et une corolle optimale !)

Enfourner 12 à 13 minutes.
A la sortie du four, transférer la feuille de papier sulfurisé sur un plan de travail tempéré.
Au bout de quelques minutes, décoller les coques une à une et former des paires assorties.

Préparer la garniture :

Dans un bol, faire fondre une poignée de Chamallows roses avec 1 cac d'eau pendant 15 secondes au micro-ondes.
Les Chamallows doivent sortir mousseux. Fouetter pour obtenir un mélange à peu près homogène.
Garnir IMMEDIATEMENT 1 coque sur 2 d'un peu de pâte de Chamallows et d'un peu de confiture de framboise. Les Chamallows ont une fâcheuse tendance à durcir en refroidissant, il faut faire vite ! Pour finir, assembler vos paires assorties.

Inspiration blogosphère : une recette d'Albane Le Gellec, un peu modifiée par mes soins...pour tous les grands enfants et les "victimes" de la morosité du climat.

Commenter cet article